NoBox: Faire soit même un serveur web avec Ubuntu et WordPress

1ère Intro:

Si certains (voir beaucoup) ce demande ce qu’est un serveur web et quel est l’utilité d’en faire un, j’aurais tendance à vouloir répondre (comme un geek?) que ça garantie qu’Internet restera un réseau neutre et a-centré (principe et notion expliqué avec brio par Benjamin Bayart, président de fdn entre autre, visible en vidéo à cette adresse). Plus vulgairement, internet étant fait par ceux qui le fabrique et non ceux qui se contente de le visiter, si on centralise tout le savoir en quelques nœuds incontournables (facebook, google, etc…), on donne la puissance (technologique mais aussi médiatique, politique, sociétale, etc…) à quelques personnes qui feront d’internet ce qu’ils en veulent (et non ce qu’il nous faut). Il ne faut pas y voir au travers de mes propos, une quelconque démagogie mais juste un avenir possiblement dangereux, si un nombre insuffisant de personnes s’en soucie.

Il est donc aussi essentiel de pouvoir partager notre savoir et nos données, qu’il est essentiel d’avoir l’assurance que les outils permettant ce partage sont digne d’une confiance aveugle. A ce titre j’ai, personnellement, plus confiance en un serveur qui m’appartient et qu’est chez moi, qu’en une multi-nationale qu’est dans un lieu inconnu et qui me donne aucune garantie de transparence.

A ce niveau là, je pense que vous vous direz « il est bien gentil mais je ne sait toujours pas ce qu’est un serveur… » j’y viens! Un serveur est ni plus, ni moins qu’un ordinateur. Le pc sur lequel vous lisez cette article est potentiellement un serveur. Pour exemple, mon serveur est un ancien pc portable sur lequel j’ai installé Ubuntu (la variante de base et non une variante serveur) et quelques logiciels. Vous découvrirez donc plus loin ce qu’il en est précisemment de ces logiciels en plus.

2ème Intro:

Pourquoi une deuxième intro? Parce qu’au moment de la rédaction de cet article, je me suis retrouvé face à un dilemme: faire un lien vers un tutorial d’un chers compère ou faire moi-même un article qui ne serait qu’une variante sans doute de moindre qualité. A l’origine, ne trouvant pas de documentation pour néophyte, j’avais choisi de me lancer un peu à l’aveugle et de rédiger un tuto grâce à ma maigre expérience. Arrivé à mi-chemin de la création de mon serveur (oui, oui, j’ai trainé un peu), j’ai vu fleurir un tutorial que je me suis empresser d’appliquer sur un autre pc. Après quelques éclaircissements par l’auteur (due à ma lecture trop rapide), je me suis rendu à l’évidence que je préférais rendre hommage à son travail en redirigeant mes visiteurs vers son site.

Création du serveur:

Vous découvrirez dans ce sublime tutorial, rédigé par Vanaryon et décomposé en 4 articles, toutes les clés de la création (accessible à tous) d’un serveur. Encore merci à Vanaryon pour le temps et l’aide qu’il m’a accordé.

CommeChtiClem me l’a justement fait remarqué, www.vanaryon.eu n’est plu disponible. Vanaryon m’a confirmé cet état de fait; ce dernier étant sensible à la gêne que peut occasionner ce retrait d’information, il m’a très gentiment autorisé à publier le contenu de ses articles. Je publierais donc le contenu avec son pseudo et je préciserais en en-tête d’article ce fait. Merci Vanaryon!

Bonus

Je me permettrais de rajouter quelques astuces qui me semble essentielles:

    1. Pour installer WordPress, il vaut mieux installer le paquet « apache2-mpm-prefork » plutôt que « apache2-mpm-itk ». Ceci vous évitera des problèmes pour l’upload de fichiers.
    2. Pensez dès le début, à donner une adresse ip privé statique à votre serveur.
    3. Afin de donner une adresse web et non l’ip publique de votre bidulebox, il est essentiel de créer un compte DNS (dyndns.com par exemple) dès le début de la création de votre serveur. Une redirection DNS est gratuite
    4. Pour ceux qui avait déjà une adresse web, rediriger l’ancienne adresse vers la nouvelle en créant à la racine, un fichier « index.php » contenant:

<meta http-equiv="Refresh" content="0;url=http://ma.nouvelle.adresse.com">

Conclusion

J’espère vous avoir sensibiliser et aider au mieux; si vous avez des questions, n’hésitez pas à commenter juste en dessous!

Commentaires:

  1. Cette article date un peu mais il a répondu a des question que je me posais, merci donc ;)

  2. Nous n’avons donc pas travaillé en vain (de plus, les messages de remerciement et/ou d’encouragement sont toujours agréable) :D

  3. Dommage ! Le lien pour le tuto ne fonctionne plus. Même le site semble passé de vie à trépas…

  4. Effectivement, il semble y avoir un soucis. Je tenterais d’avoir plus d’information auprès de Vanaryon.

    Merci pour cette alerte :D

Laissez un commentaire


« »